Le blog parentalité et simplicité est ouvert !

Bienvenue dans le tout nouveau blog www.parentalite-simplicite.com ! 🙂

Comme je l’explique dans cette vidéo, celui-ci me permettra d’approfondir les sujets que je souhaite aborder avec vous, par écrit.

Car en vidéo, je risquerai de prendre bien trop trop de temps : Car je suis très-très-très bavarde ! 😀

Je suis très contente de partager avec vous, mes intérêts pour l’éducation bienveillante, la grossesse et la naissance respectée, la parentalité positive. Et aussi tout ce qui touche à la simplicité volontaire, le minimalisme et la vie basée sur l’essentiel ! =)

Un petit espace dédié, un peu « officiel » en somme, qui restera toujours en place contrairement aux commentaires et autres posts Facebook, qui, bien qu’indexés quelque part, se perdent rapidement dans la masse ! C’est dommage je trouve !

J’espère que l’ouverture de ce blog vous fait plaisir, sachez bien que c’est le cas pour moi et que j’ai grande hâte d’écrire par ici !

Je vous donne donc rendez-vous ici chaque Mercredis pour un article, en plus d’une vidéo chaque Vendredis sur ma chaine Youtube !

Merci encore d’être venus par ici et j’espère que vous vous y retrouverez <3

L’ALLAITEMENT – AU DELÀ DE SOI

 

Ce soir annonçait la fin d’une journée difficile pour toi, tu grandis, tes quenottes te font mal, tu ne sais plus quoi faire pour te soulager… Tu t’agites, tu ne sais plus à quel [Saint -Sein] te vouer. Les joues rosies, l’agitation de tes bras, tes retournements et tes gémissements en témoignent. Tu t’accroches à moi, tu m’interroges, Que se Passe t-il ? Mmmmmmamammmmmm…..

Las, ton regard se ferme, la main sur ma poitrine, tu t’abandonnes à un rythme qui te rassures, tu sais ce qui t’apaise, tu connais cette lenteur et ce bien être lacté, qui te berce chaque jour depuis ta naissance. Tu respires lentement, tu t’enivres et tu t’en vas, contre moi, doucement, confiante et sans limite.

Mes doigts entortillés dans tes cheveux ébouriffés, je pense à tous les mythes entourant l’allaitement, Que tu ne peux imaginer, ces croyances ahurissantes qui n’ont d’égal Que la bêtise.

C’est ici que j’écris, Que je souhaite expliquer ma conviction la plus profonde :

L’allaitement me dépasse. Ce n’est pas moi dont il s’agit. Produire du lait n’est qu’une fonction de mon corps. Le lien qui nous uni est plus fort que cela. Il est viscéral, il est humain, il est animal.

Je ne produis que ce dont tu as besoin, l’essentiel, ce qui te fait vivre, grandir. Ma poitrine n’est qu’une passerelle entre toi et moi.
Ce que je veux expliquer, c’est que mon lait est ton dû. Tu dois en disposer. Je suis là pour te le donner. Car je ne veux que le meilleur pour toi. Je ne veux que cet essentiel pour toi.

Si tu avais besoin de fleurs d’hibiscus roses, infusées dans du miel de la toundra pour grandir, je te l’apporterais.
Si tu avais besoin de poudre d’ébène dans la rosée du matin pour t’épanouir, je te l’apporterais.
Mais tu n’as que les exigences de ton espèce, les mêmes besoins que tes ancêtres millénaires de part le monde.
Ces besoins qui font de toi un petit d’homme: le lait d’humain et la chaleur des bras de ta mère, dans lesquels tu t’endors profondément, ivre d’amour et de tendresse.

Fermer le menu