Ma 1ère Grossesse | J’étais une bonne élève bien sage !

Il y a 7 ans et demi de cela, j'ai donné naissance à ma fille aînée : Une grossesse désirée ardemment, attendue impatiemment.

Tout est nouveau, tout est beau, le rêve s’est réalisé, une petite graine est en moi, je me suis transformée en écrin… Il faut protéger ce bijou, il faut tout faire pour que rien ne lui arrive.

Douter, traquer, surveiller… Se rassurer, paniquer… Mais être heureux par dessus tout !

Heureusement, La Sainte médecine est là, chaque Mois, pour me rappeler ce que je dois faire pour vivre une Grossesse paisible en m’alertant régulièrement sur le kilo de trop, ou la prise de sang à faire entre le 19 et le 23 du Mois.

Je suis contente, je fais tout bien, tout va bien…..

Est-ce donc cela la norme ?

Nous (moi et le papa) avons vécu une grossesse qui s’est parfaitement déroulée, sans encombres majeurs…

Si ce n’est l’interventionnisme et la surveillance bien trop présents pour une grossesse parfaitement physiologique.

A l’époque, Comme c’était notre premier enfant , nous n’étions pas aussi informés qu’aujourd’hui et suivions benoîtement les recommandations et autres protocoles « OBLIGATOIRES ».

Comme s’il s’agissait d’étapes cruciales, qui nous autoriseraient, au bout du compte, à obtenir le St Graal : un Bébé dans nos bras, en parfaite santé.

parentalité simplicité
  • Prise de sang ? Ok.
  • Pipi dans le pot mensuel ? (Attention ça déborde ! ) Ok.
  • Test O'Sullivan et son malaise ? Ok, c'est pour la bonne cause, je ne sais pas ce que c'est mais j'ai bon , je peux passer à la suite.... Ok.
  • Toucher Vaginal à chaque rendez vous, il faut bien y passer, Ça fait un peu mal parfois, j'aimerai que ça se termine vite mais... c'est OBLIGATOIRE ! Ok.
  • Palpation des seins aussi, on ne sait jamais.... Quoi ? Je ne sais pas, mais c'est sûrement important ! Ok.


Et puis... Et puis...

  • Échographie en urgence (j'ai peur, j'ai saigné 2 gouttes !) Je me rassure, Bébé est là, son pixel de cœur, clignote sur l'écran.... Un petit décollement de quelques millimètres... J'achète un Doppler fœtal qui sera employé régulièrement durant la grossesse... Sérénité.... Toujours...
  • Échographie 1, tout va bien, et cette clarté nucale parfaite... on me recommande le Tri-test "au cas où", protocole oblige, Que je ne ferai pas. "J'ai oublié", Avec cet air faussement penaude, de l'élève qui n'a pas Rendu son travail. Mais c'est ainsi !
  • Échographie 2 c'est une Fille ! ... Quelle joie, notre souhait !
  • Echographie 3D "pour le plaisir" ... à 110€ la séance, mais on a le DVD à la fin, ça vaut le coup !
  • Echographie 3, Bébé est magnifique... Je ne cesse de regarder les clichés avec admiration... On l'attend, tout est prêt à la maison, la chambre réglementaire et les peintures fraîchement posées, la valise de maternité remplie de layette est déjà prête. Comme on m'avait dit de le faire à la maternité.

D’ailleurs, Tous mes rendez-vous se déroulaient à la maternité. Je trouvais cela tellement plus pratique !
Ils gardaient mon dossier, comme ça, j’étais sure de ne pas le perdre ! Quelle gentillesse de m’éviter ce genre de tracas !  

Je n’avais pas de sage femme désignée, et j’ignorais qui allait «  m’accoucher ». Mais c’était Comme ça ! Je voulais un accouchement naturel de toute façon ! (J’avais une vague idée de ce que c’était, mais je le voulais !)

S’en suit le rdv OBLIGATOIRE d’information sur la péridurale. Et la fatalité : « ici vous êtes 10, il y en a au moins une de vous qui aura une césarienne, c’est mathématique ! ».  Nous dit alors le Monsieur à la blouse blanche….

Ça fait peur, mais c’est Comme ça, lui, il sait mieux que moi, il a l’habitude… Et je ne prendrais pas le risque de le contredire…

Je ne peux m’empêcher de me dire que ça va être pour ma poire… (Je ne crois pas si bien dire !)

J’avais un « projet de naissance » en tête : je voulais « essayer sans péridurale et de faire le plus naturel possible« .

Je verrai des années plus tard Que sur mon dossier, il est écrit « projet de péridurale mais souhaite voir ses limites » … D’accord, la formulation est trompeuse finalement….

Bonne élève, j’ai donc suivi scrupuleusement la préparation à la naissance à la maternité, dont les séances de sophrologie guidées par une sage-femme.
Elle nous expliquait en même temps comment pousser, se concentrer… Elle nous a même montré la mécanique du bassin ! Elle nous a même parlé de Bernadette de Gasquet ! Oui !

Une Grossesse parfaite en somme. Un suivi protocolaire "OBLIGATOIRE" qui nous montre qu'on est de bons géniteurs responsables.

…. Et une peur d’accoucher, car je savais que je n’étais pas préparée suffisamment, à vivre un tel bouleversement physique ….

Le dernier rendez-vous arrive. Je dois aller faire ma consultation obligatoire du 9e Mois, je plaisante sur le fait qu’ils me garderaient…

Ce jour là, je n’eus pas cru si bien dire...

En effet : un prélèvement vaginal détectera 30 Minutes plus tard (!!!) une fissure de la poche des eaux, insoupçonnée de ma part,

Je n’avais aucun écoulement visible, mais il fallait que je reste. On allait me déclencher, j’allais rencontrer ma fille « dans la nuit » . On me pose une perfusion d’antibiotiques « OBLIGATOIRE » en me demandant si je suis contente.

Je réponds par l’affirmative, Comme une enfant de 8 ans et j’appelle le papa en riant, qui arrivera un peu plus tard Avec l’énorme valise.

À ce moment là, nous ne savons pas que cette épopée ne fait que commencer et que nous allons vivre des jours pénibles. Ces jours, qui participeront aussi à la naissance d'un traumatisme, que je mettrais des années à comprendre et à guérir.

Avant de rencontrer notre Fille, je subirai 3 jours et demi de protocoles, enfermée dans une chambre sans fenêtre.

Immobilisée par un monitoring quasi-permanent, qui se concluront par une césarienne dite en « urgence« .

Ceci, après une nuit de travail « officiel » sous synthocinon et une péridurale imposée, couchée sur le dos. Immobilisée par des tubes en tout genre, par le monitoring et le tensiomètre, qui se déclenchera automatiquement toutes les 15 Minutes, m’empêchant alors de dormir.

Une césarienne inattendue n'est-ce pas ? 😀


Ce billet est donc une introduction, une histoire banale vécue par des milliers de femmes. 

Banale et anormale.

Sachez bien que je vous parlerai de tout cela, dans un prochain article ! C’est là que les choses intéressantes arrivent !

Par ce billet, je voulais mettre en lumière, le trop plein de protocoles dits « obligatoires » .

En effet, est-ce nécessaire d’en faire trop ? N’est-ce pas plutôt anxiogène ?!

J’ai tellement de choses à dire à ce sujet Que je réserve au moins un article (ou une vidéo ?! 😀) complet sur la notion d’obligation, de consentement éclairé avec un petit rappel de la Loi Kouchner.


A suivre, donc 😉



N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux, pour ne rien rater !
Fermer le menu